Cart(1)

L’Antiquité Tunisienne

Les Phéniciens de Tyr ont fondé Carthage, la République romaine l’a tuée, l’Empire romain l’a ressuscitée, les Arabo-musulmans l’ont abandonnée. L’histoire de la Tunisie antique se confondait à celle de Carthage, la prospérité de l’une dépendait de l’autre. La Tunisie a atteint deux pics de prospérité qu’elle commença par perdre dès l’arrivée des Vandales en 439. Tyr et Rome ont créée une Tunisie originale, où, à partir du IIIe siècle, le christianisme permit de gagner une unité qui faisait peut-être jusque-là défaut. La grande originalité de la Tunisie antique est son extrême densité urbaine ; plus de 200 villes dont la majorité sont des créations romaines qui ont évolué dans un cadre façonné par Rome et ont vécu à la romaine (more Romano). La paix, qu’elle retrouva quasi définitivement dès les Flaviens (69-96), lui procura les moyens de prospérer régulièrement et durablement.
Samir Aounallah retrace, à la manière d’une promenade dans le temps et dans l’espace, l’histoire antique de la Tunisie, en évoquant les changements de statut (royaume numide, province romaine,…), de nom et de limites géographiques de celle qui fut l’ancienne Libye, la Numidie massyle, l’Africa, l’Africa vetus et l’Africa nova, l’Afrique proconsulaire, la Numidie (militaire), la Byzacène, la Zeuzitane, la Tripolitaine.
L’auteur met son savoir d’historien à la portée de tous, en donnant la possibilité d’approfondir les différents aspects de cette brillante civilisation ; cet ouvrage, magnifiquement illustré, fait également œuvre de référence pour les étudiants et les chercheurs.

Auteur : Samir Aounallah

Feuilleter le livre :

Rupture de stock

Informations

Dimensions 24 × 32 cm
Parution

2020

Pages

384

Genre

Patrimoine

Langue

Français

Catégorie

Avis

Aucun avis

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *