Cart(0)

Ecrits politiques & constitutionnels depuis la révolution

Le présent recueil réunit des textes écrits au fil des dix dernières années, nombre d’entre eux, n’ont pas été publiés. Tous sont en rapport avec la révolution et ses effets politiques et juridiques. Ne figurent donc pas dans ce recueil mes écrits académiques portant sur d’autres questions. J’ai classé les textes ici publiés en trois catégories. Des écrits politiques qui ne prétendent toutefois pas au statut d’écrits en science politique et des écrits en droit constitutionnel classés eux-mêmes en deux catégories : des écrits de théorie du droit qui relèvent de ce que, dans les divisions académiques, on nomme « théorie générale du droit » et des écrits qui relèvent de ce qu’on nomme « dogmatique juridique » et qui traitent soit de l’ordre constitutionnel en général soit de questions particulières. Certains de ces écrits marquent un temps désormais révolu, d’autres traitent de questions encore en suspens.

Auteur : Slim Laghmani

د.ت 29.00
View Book

االوثيقة، لإنجاح تونس

مفارقة كبرى: تونس لديها كل مقومات النجاح لكنها تظل واقفة عند العتبة. عشرية «20-11» باحت بكل أسرارها وأعطت كل ما عندها. أتت بالحرية والديمقراطية لكنها تعطلت في أمر الحكم. انطلق المجتمع بإفراز «كائنات سياسية» لكي تتمكن الدولة من الإشتغال بطرق ومضامين جديدة. لكن اتضح أن البناء السياسي بهذه الطريقة صعب إلى حد التعطيل. ومن هنا أصبح الحل واضحا، يتمثل في طرح المسألة السياسية بشكل مغاير، حيث يكون المنطلق «ماذا سنفعل؟» وليس «من سيفعل؟»، لكي يصبح المحتوى هو المحدد وليست الأشكال والقوالب، التي تفتك المواقع قبل أن يتبين فيما بعد أنها فاقدة للمضامين. المطلوب إذن من عشرية «30-21» قلب مجمل المعادلة، بالإنطلاق من الفكرة والتجميع حولها بدل البدء بالأشخاص ثم البحث لهم عن فكرة.

Auteur : Boujemaa Remili

د.ت 10.00
View Book

ا الشكوك على أرسطوطاليس

أن الفلاسفة وإن شكّوا على أرسطوطاليس في مجالات عديدة من الالهيات والطبيعيات وحتى المنطقيات، فلا أحد تجرأ أن يعنون نصا من نصوصه بعنوان «الشكوك على أرسطوطاليس»، على غرار ما فعل الرازي مع جالينوس، وابن الهيثم مع بطلميوس، وكان يمكن للأسئلة والأجوبة التي بين البيروني وابن سينا أن تأخذ عنوان الشكوك على أرسطوطاليس، باعتبارها نقدا لأهم نظريات أرسطو في الطبيعة وفي السماء والعالم.

Auteur : Mohamed Ben Sassi

Commander version PDF

د.ت 18.00
View Book

Chemins de l’herméneutique

Le mot sonne savant, mais « l’herméneutique », qui est l’art d’interpréter, renvoie à une expérience tellement commune que personne ne peut prétendre y être étranger : en toutes circonstances, nous interprétons ! Quand ce n’est pas le discours de celui qui nous parle, ou du texte que nous lisons, c’est telle ou telle situation dans laquelle nous nous trouvons qui nous interroge sur son sens en requérant une réponse appropriée…
Mais, que ce soit en Egypte ancienne, en Mésopotamie ou ailleurs, des hommes lisaient dans le ciel étoilé avec l’espoir d’y découvrir, comme à partir d’un promontoire, ce que nous réservait ici-bas la marche du monde. Cette pratique « extraordinaire » de l’interprétation ne pouvait s’accomplir sans que se manifestent, comme pour tout métier, des « règles de l’art »…
Voilà sans doute les tout débuts de l’herméneutique, dont nous avons voulu suivre les chemins jusqu’à nous. Cependant, avant d’en arriver là, il nous aura fallu traverser des contrées où l’herméneutique se fait tour à tour pratique de lecture des textes sacrés, développement d’une approche critique de ces mêmes textes, découverte des grandes œuvres de la littérature mondiale à travers la barrière des langues…

Auteur : Raouf Seddik

Feuilleter le livre :

د.ت 22.00
View Book

L’effet Trump

« C’est facile de travailler avec moi. Vous savez pourquoi ? Je prends toutes les décisions. » Donald Trump a beau fanfaronner, la crise du coronavirus a pourtant révélé les carences d’un système intoxiqué par un style présidentiel et un mode de gestion qui, depuis bientôt quatre ans, ont considérablement nui à la réputation des États-Unis et au leadership américain dans le monde.
La politique extérieure des États-Unis est pour la première fois « personnalisée » et soumise entièrement aux calculs d’un président motivé par sa popularité auprès de son électorat. La raison princi- pale de l’échec de cette présidence, en ce qui a trait à la politique étrangère, tient à son imprévisibilité et à son improvisation chro- niques. Certes, celles-ci ont été des facteurs récurrents de Truman à Obama, mais sous Trump, elles atteignent des sommets inégalés par l’abandon des normes et des valeurs établies, au point de provoquer des dérapages irréversibles pour l’avenir de la diplomatie américaine.
La Pax Americana fait place à la Pox Americana, un virus anti- internationaliste qui perturbe les fondements de l’ordre international avec le refus américain d’y contribuer par son leadership. Si Trump est réélu en novembre , certaines des caractéristiques évoquées dans ce livre rendront irrémédiables les changements importants quant à la place et au rôle des États-Unis sur la scène internationale.

Auteur : Charles-Philippe David

د.ت 25.00
View Book

Janus ou la démocratie à deux têtes

La jeune démocratie tunisienne a visiblement deux visages, ou plutôt deux têtes rattachées à un même corpus, comme Janus, ce Dieu de la mythologie romaine. Un visage positif dans la durée et dans la profondeur. Cette démocratie se consolide de proche en proche, d’élection en élection, élargissant sans rupture la sphère des libertés. Si l’élection est le cœur de la démocratie, elle est de plus en plus régulière, plurielle, contrôlée, transparente, disputée, valide et incontestable. Un autre visage négatif dans le quotidien, dans l’instant, aussi acrobatique qu’alarmant et récusable. Un visage terne qui semble défigurer les bienfaits de l’autre visage, plus avenant.
Les deux visages ne se rencontrent pas. Et pourtant, ils coexistent et se confondent dans une seule démocratie en mal de repères. C’est ce qui ressort de l’ensemble de nos chroniques, écrites entre 2018 et 2020 (jusqu’à fin août 2020 et l’annonce du gouvernement Mechichi).
Ce livre suit au jour le jour les deux visages de la démocratie tunisienne, sans omettre d’évoquer les incertitudes des démocraties étrangères et les événements de politique internationale.

Auteur : Hatem M’rad

د.ت 34.00
View Book

Vivre au temps du COVID-19

Le dimanche 22 mars 2020, le confinement entre en vigueur en Tunisie ; le lundi 4 mai, la phase du déconfinement débute. Entre ces deux dates, la société tunisienne a vécu une expérience unique, à l’instar d’autres pays à travers le monde.

Cet ouvrage – le premier en SHS sur le Covid-19 publié par des universitaires francophones – livre des clés de lecture pour saisir la complexité d’un événement protéiforme et d’ampleur planétaire. L’analyse s’appuie sur le terrain tunisien même si sa portée dépasse la seule Tunisie car les thématiques abordées font immanquablement écho à des situations vécues dans d’autres sociétés à travers le monde.

Rédigés sous forme de chronique, ces textes mettent, notamment, en exergue un constat : cette crise planétaire est un révélateur, un accélérateur, un catalyseur de dysfonctionnements qui remontent aux années 1980, au moment de la bascule du monde vers un néo-libéralisme économique visant la dérégulation des échanges. En ce sens, le Covid-19 n’invente rien, ne change rien, ne modifie rien mais il aggrave, renforce et amplifie les faiblesses des sociétés travaillées par les inégalités.

En d’autres termes, l’ouvrage propose des pistes pour nourrir la réflexion et enrichir le débat.

 

Auteur : Ouvrage Collectif

د.ت 20.00
View Book

el-Mektoub Ou penser le risque

Quand le risque est dans le doute, le « mektoub » est dans la croyance irresponsable, la certitude absolue. Lorsque l’analyse du risque s’attache à rendre prévisible l’imprévisible, le « mektoub » s’offusque de scruter l’horizon, verset coranique à l’appui :
« … Il (Dieu) détient les clefs de l’inconnu qu’il est seul à connaître. »
(S.6 : Al-Anam, V.59).
Opposant arbitrairement les récits métaphysiques du Coran aux faits avérés de la science, le « mektoub » confine à la résignation et la démobilisation.Invoquant le fameux verset :
« Une calamité ne frappe qu’avec l’autorisation de Dieu »
(S.64 : Le jour où les gens s’ignorent, V.11),
Le « mektoub » laisse croire dans une vision maximaliste de la religion, que les tremblements de terre, les inondations, les cyclones, les typhons et toutes les catastrophes naturelles, ce qui est et ce qui adviendra, y compris le réchauffement climatique, sont des mises à l’épreuve qui relèvent d’une volonté divine contre laquelle on ne peut rien.
Laisser ainsi croire que la catastrophe est une punition divine contre laquelle on ne peut rien faire aujourd’hui, ce n’est plus de la résignation ou de la soumission généralisée à la déraison, pire, « c’est de l’ignorance sacrée ».

Auteur : Tahar Gallali

د.ت 22.00
View Book

Ordres/Désordres des genres

Ce livre porte un regard franc sur l’ordre des genres dans la tradition arabo-islamique. Il dément plusieurs thèses longtemps dominantes (et qui le sont encore), dont le binarisme sexuel, l’égalitarisme prétendu de l’Islam, symbolisé par le slogan « l’Islam a honoré la femme », le fatalisme de la socialisation liée au genre et la réduction au religieux d’une civilisation qui a pourtant cultivé la science, l’amour, les belles-lettres et l’art de vivre. Il est mu par une éthique de la vérité, qui n’est pas séparable de la psychanalyse, angle de prise de vue principal de cet ouvrage. Une sorte d’obligation de mémoire élargie double cette éthique de la psychanalyse en la dotant d’une dimension politique.    

Auteur : Raja Ben Slama

Feuilleter le livre :

د.ت 20.00
View Book
Voir tous les livres